C'est l'actu

#UntilWeAllWin

By 13 juin 2020 No Comments

#UntilWeAllWin

Quand la célèbre marque à la virgule se positionne face aux récents événements tragiques, j’ai l’impression qu’elle nous livre les ingrédients indispensables de sa recette contre le racisme. Et pas besoin d’être Etchebest pour espérer la réussir ! L’équipementier Nike nous recommande une manière de faire on ne peut plus simple : « Pour une fois, ne le faites pas ».

« Ne prétendez pas qu’il n’y a pas de problème en Amérique. Ne tournez pas le dos au racisme ».

Ce n’est pas la première fois que la marque se dresse face aux violences raciales. A l’occasion des 30 ans de son slogan, elle frappe fort avec son spot « Dream Crazy ».  Parce qu’elle choisit Colin Kaepernick pour en être la voix et le personnage principal, le message est clair, la prise de position puissante. La marque réitère inévitablement son engagement quand, le 25 mai 2020, une vidéo porte à la connaissance de tous, l’homicide d’un homme noir par un officier de police lors d’une arrestation à Minneapolis.

« N’acceptez pas que des vies innocentes soient enlevées. Ne faites plus d’excuses ».

Cet homme noir c’est George Floyd, surnommé sur le terrain « le doux géant ».

C’est inacceptable qu’une personne soit plaquée au sol sur le ventre, maintenue dans cette position par une pression du genou exercée sur son cou, pendant quasiment neuf minutes. C’est insupportable de penser qu’une personne puisse exprimer son incapacité à respirer sans être écoutée. C’est inimaginable qu’une personne agonise et meure sous le poids d’une autre par le seul fait d’être différente. C’est pourquoi Nike s’empare à son tour du célèbre #BlackLivesMatter pour soutenir ce qui doit être une évidence : La vie des noirs compte.

« Ne pensez pas que cela ne nous affecte pas ».

Malgré les apparences, le milieu du sport n’est pas réputé pour être le haut lieu de la tolérance, on ne va pas se mentir. Alors, si une marque sportive de renommée mondiale a envie de montrer un engagement certain dans la lutte contre les discriminations sans qu’on pense « newsjacking », je dis oui. Nike n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai.

 « Ne restez pas immobiles et silencieux. Ne pensez pas que vous ne pouvez pas participer au changement ».

Cesse d’en parler, d’essayer, ou d’en rêver, fais-le. Et pour le faire ? Ne pas faire ces choses. CQFD. Simple et efficace.

« Faisons tous partie du changement ».

On soulignera le fair-play d’Adidas qui n’hésite pas à partager la vidéo de son principal concurrent avec ces mots : « Ensemble nous allons de l’avant, ensemble nous apportons des changements ».

Ça reste entre nous ! Mon secret pour les sportifs du dimanche comme moi. Bill Bowerman, cofondateur de Nike et coach mythique m’apprend qu’ « Il suffit d’avoir un corps pour être un athlète ». J’ai un doute sur la question. En revanche, même un bout de chou est à même de suivre une recette !

Écrit par MarjoCat / Via : jai-un-pote-dans-la.com