C'est drôleCoup de cœur

Enfin une pub qui ne nous prend pas pour des cons

By 28 novembre 2019 No Comments

Enfin une pub qui ne nous prend pas pour des cons

Le spot commence par ressembler à une publicité déjà vue, où l’on voit un homme cueillir des pommes dans un magnifique verger en disant qu’elles arriveront telles quelles dans les étalages de ses magasins. On sent petit à petit que le jeu d’acteur est un peu exagéré, car même la prononciation de ses phrases traduisent un grande ironie : le petit sourire en coin et toutes les mimiques d’un homme qu’on a tout de suite envie de détester, pour son petit air supérieur, sa suffisance, son détachement, et surtout pour son discours qui nous explique enfin, sans aucun scrupule, que toute cette mise en scène est évidemment une farce, car le soi-disant « bio » vendu dans ses magasins n’est en réalité qu’une « étiquette » qui fait vendre.

Produit du terroir, bio, écoresponsable… tous ces mots, marques, logos, couleurs, expriment chez le consommateur une certaine idée ou conviction qui orienterait ses achats.

Alors les grandes puissances de l’agroalimentaire, maîtresses dans l’art de la sournoiserie et de l’imposture, profitent de cet appât “bio” pour garantir la vente de leur produits et générer davantage de bénéfices, sans évidemment rien changer à leur manière de faire, en suivant les procédés les plus odieux pour la planète, pour le règne animal, et pour la société, tel que l’explique cyniquement le personnage du spot : la culture de tomates sous des serres surchauffées, le transport de produits hors saison dans des énormes jets polluant le ciel de kérosène, et l’exploitation des petits producteurs sous-payés…

Pour mettre fin à cette supercherie des grandes surfaces prétendant suivre une conduite respectueuse de l’environnement, les autres enseignes faisant réellement du « bio » ont eu la bonne idée de discrétiser leurs concurrents en levant le voile sur ce mensonge et cette escroquerie généralisés par un spot très bien construit, montrant ouvertement comment les grands groupes utilisent notre crédulité pour continuer à s’enrichir, avec un délicieux trait d’humour sarcastique distillant l’une des nombreuses cruelles réalités de notre société de consommation.

Écrit par CosmoNette / Via : lareclame.fr