C'est l'actu

Au XXIe siècle, l’impossible devient possible

By 13 octobre 2018 No Comments

Au XXIe siècle, l’impossible devient possible

Si l’on voyageait dans le temps, à une époque où l’on pensait que voler était impossible, et encore moins aller sur la lune, on se rendrait compte, grâce à l’énorme évolution des savoirs (et la progression constante de notre ère contemporaine), que finalement le qualificatif « impossible » n’a fondamentalement pas de sens.

Il semblerait que l’Homme veuille systématiquement dépasser la limite de ce qui serait qualifié d’impossible/d’infaisable. L’évolution humaine se dirige vers l’accomplissement de défis non résolus, gardés dans l’obscurité de l’inconscient collectif, quelques-uns encore trop abstraits, d’autres abandonnés à la lisière de la réalisation.

Mais aujourd’hui, en 2018, l’homme qui aurait déjà marché sur la lune, ou un astronaute perdu dans sa conquête de l’espace et de l’inconnu, serait tout aussi surpris de redécouvrir la beauté de la planète sur laquelle il vit, tant l’attention portée à l’extérieur du monde lui a fait perdre la conscience des choses essentielles. Certes, voler n’est plus impossible, et voyager en dehors de notre terre non plus, mais si l’on revient aux préoccupations principales de l’être humain, il semblerait que certains problèmes soient toujours qualifiés d’impossibles.

L’un des plus importants serait celui de voir l’espèce humaine suivre son évolution sans qu’elle n’ait besoin de détruire, d’user, d’abuser et d’exploiter jusqu’à l’extinction les autres espèces animales, végétales ou minérales. Tous les scientifiques de l’entreprise « Impossible Food » semblent œuvrer pour résoudre l’un des aspects de ce problème, en montrant qu’il est aujourd’hui possible de manger de la viande sans devoir se servir d’aucun animal. En ayant trouvé la molécule qui est à l’origine de la saveur la composition basique de la viande, ils développent en laboratoire un steak, qui, intégré dans un super burger, ressemble parfaitement (tant au goût qu’à la vue) à une belle pièce de viande hachée. Le spot publicitaire de cette entreprise bienfaisante montre qu’il serait en effet plus judicieux de dépasser « l’impossible » au niveau terrestre pour y préserver la vie, plutôt que de se lancer dans des défis qui ne concernent même pas l’Homme ni la protection de la planète.

Écrit par CosmoNette / Via : maieute.com